Quels remèdes ? Traitements classiques et médecines alternatives

Remedes-Naturels

Lorsque quelqu’un de votre entourage se blesse ou tombe malade, votre première réaction est de vous inquiéter, même quand la maladie ou la blessure paraissent sans gravité. Le but de ce site est de vous informer sur un certain nombre d’affections courantes, afin que vous puissiez décider s’il vous est possible de les soigner chez vous ou si vous devez consulter un médecin – voire appeler une ambulance.

Les symptômes et les causes de chaque affection sont clairement décrits. Dans certains cas, l’élimination de la cause suffit à faire disparaître les symptômes ; dans d’autres, un traitement plus actif est nécessaire. Pour chaque maladie, le traitement qui serait prescrit par la médecine classique est présenté en détail. Nous indiquons les circonstances dans lesquelles il est impératif de consulter un praticien. En cas de doute, toutefois, n’hésitez jamais à demander son avis à votre médecin.

Nous présentons également quelques médecines alternatives, comme la phytothérapie, l’homéopathie et la pressothérapie. Elles ont souvent pour objet de traiter les symptômes et de calmer les douleurs. Vous pouvez les utiliser parallèlement à un traitement classique – qu’elles ne sont en aucun cas supposées remplacer.

FAIRE LE BON CHOIX

Si vous n’avez pas déjà un médecin personnel ou de famille, le mieux est d’en chercher un à un moment où vous n’êtes pas malade. Cela vous laissera plus de temps pour faire votre choix, et les praticiens que vous verrez seront ainsi mieux à même d’établir votre bilan de santé.

Demandez à vos amis, à vos parents ou à vos relations de vous indiquer un bon médecin. Quand vous avez plusieurs noms, appelez les cabinets et informez-vous, avant d’en sélectionner un, sur les qualifications, les spécialités, les tarifs (sans oublier les taux de remboursement de la Sécurité sociale) de chacun d’eux.

Après votre première entrevue avec un médecin, posez- vous les questions suivantes :

■             Son sexe et son âge me conviennent-ils ?

■             Ses horaires de visites et de consultations sont-ils bien compatibles avec les miens ?

■             Son cabinet et son personnel m’inspirent-ils confiance ?

■             Puis-je me rendre rapidement à son cabinet, et se déplace-t-il lui-même facilement ?

■             M’a-t-il fait attendre ou a-t-il été ponctuel ?

■             M’a-t-il demandé mes antécédents médicaux et a-t-il procédé à un examen ?

■             A-t-il écouté mes propos, a-t-il pris des notes, a-t-il répondu volontiers à mes questions ?

■             Étais-je à l’aise ou mal à l’aise avec lui ?

Vos RAPPORTS AVEC VOTRE MÉDECIN

N’oubliez pas que vos rapports avec votre médecin dépendent en grande partie de vous. Lorsque vous allez, le consulter, exposez-lui le plus clairement possible votre problème, sans rien lui cacher et sans avoir peur de lui poser des questions (au besoin, notez celles-ci avant la consultation).

Si vous estimez qu’il ne vous écoute pas assez, ou qu’il ne vous répond pas clairement, faite,s-le-lui savoir. Si son attitude ne s’améliore pas, cherchez un médecin plus coopératif.

Dans certaines situations, vous ressentirez peut être le besoin d’avoir un second avis médical :

■             Si votre médecin vous propose une opérai ion.

■             S’il diagnostique une maladie rare ou ires grave.

■             Si, après plusieurs visites et examens, il n’est toujours pas parvenu à établir de quoi vous soutirez.

CHOISIR UNE MÉDECINE ALTERNATIVE

Consultez toujours votre médecin avant de vous orienter vers une thérapie alternative. Assurez vous aussi que le thérapien que vous comptez consulter posséde bien les diplômes et les qualifications requis.