NAUSÉES ET VOMISSEMENTS

nausee

SYMPTÔMES

  • Une nausée est un malaise se manifestant par une très forte envie de vomir, qui n’est pas nécessairement suivi d’un vomissement.
  • Une soudaine bouffée de chaleur, suivie d’une sueur froide, précède souvent un vomissement.

Mal des transports

  • Sueurs, vertiges et nausées au cours d’un voyage.

Les nausées sont un mal très répandu. Elles sont parfois, mais pas toujours, suivies d’un vomissement. Un vomissement survient quand le contenu de l’estomac est violemment rejeté par la bouche à la suite de spasmes musculaires involontaires.

CAUSES

  • Nausées et vomissements font partie des symptômes de la migraine, de la grippe et d’un certain nombre d’autres affections ; ils sont également fréquents au début de la grossesse.
  • Ils peuvent aussi résulter de l’absorption de nourriture légèrement avariée, ou d’aliments auxquels vous êtes allergique.
  • Ils peuvent être les symptômes d’affections sérieuses, comme l’appendicite, le diabète (non identifié) ou une hépatite.

Enfin, ils peuvent résulter d’une perturbation sensorielle, comme cela se produit dans le mal des transports : quand vous voyagez dans un véhicule quelconque (c’est- à-dire sans bouger), vos sens enregistrent des données contradictoires, vos centres nerveux ne parviennent pas à assurer votre équilibre, et chez certaines personnes ce déséquilibre se traduit alors par un état nauséeux et des vomissements.


CE QUE PEUT FAIRE VOTRE MÉDECIN

Le traitement des nausées dépend de leur origine. Si elles sont dues à une migraine ou à une infection, votre médecin vous prescrira les médicaments appropriés. Si elles résultent d’une intoxication alimentaire, il vous conseillera de boire beaucoup d’eau et de manger très légèrement jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Si vous vomissez du sang ou si vos vomissements persistent, des analyses plus poussées seront nécessaires pour établir un diagnostic.

Si vous souffrez du mal des transports : asseyez-vous à l’endroit où le véhicule est le plus stable (à côté du conducteur dans une voiture, à l’avant dans un car, dans les cabines de l’avant ou du milieu sur un bateau, à la hauteur des ailes dans un avion). Faites toujours face à l’avant du véhicule ; regardez l’horizon ou fermez les yeux ; ne lisez pas, ne faites rien qui vous amène à baisser la tête. Avant le départ, mangez peu et souvent, en évitant les graisses, et buvez beaucoup (mais pas de jus d’orange ou de café, qui irritent l’estomac).

Il existe également, en pharmacie, des médicaments contre le mal des transports.

Les maux d’estomac

Les douleurs stomacales peuvent avoir de multiples causes, allant des allergies alimentaires à l’absorption de nourriture avariée et aux affections virales. Les douleurs intestinales très violentes sont parfois le symptôme d’affections plus sérieuses, comme un ulcère ou une appendicite.

Si votre mal se révèle bénin, le médecin vous conseillera de changer d’alimentation ou d’apprendre à mieux gérer votre stress. Une bouillotte appliquée sur la zone douloureuse vous soulagera. Mais des douleurs aiguës, ou encore persistantes, nécessiteront des examens plus approfondis. Attention ! Si c’est le cas, appelez un médecin sans tarder.


Traitements alternatifs

Plantes médicinales

Pour combattre la nausée, versez dans un bol d’eau bouillante et laissez infuser 5 minutes, avant de boire, 1 sachet ou 1 cuillerée à café de gingembre, de camomille romaine ou de ballote séchés. Attention ! N’utilisez pas de ballote si vous êtes enceinte.

Homéopathie

Sans oublier que vous ne devez rien absorber, ni fumer ni vous laver les dents 15 minutes avant et après chaque prise, prenez toutes les 2 heures :

  • Contre les nausées : Bryonia 5
  • Contre les nausées suivies de vomissements : Ipéca 5

Pressothérapie

  • Contre les nausées : pressez fermement votre pouce, pendant 1 minute, deux ou trois fois, sur la face interne de l’avant-bras, deux doigts en dessous du poignet ; changez de main et recommencez.
  • Contre le mal des transports : facilitez votre équilibre en appuyant légèrement votre index sous votre oreille, dans le creux situé à l’angle de la mâchoire. Pressez 1 minute en respirant profondément. Recommencez deux fois.
Ce contenu a été publié dans Problèmes Digestifs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.